Par Nicolas Lainé,
chercheur postdoctorant, Laboratoire d’anthropologie sociale (Collège de France, Paris).

Nicolas Lainé a réalisé une thèse sur le quotidien des relations entre les hommes et les éléphants dans le Nord-Est indien. Ses travaux visent à mesurer l’influence des différents contextes écologiques, politiques, sociaux, économiques, sur la nature des liens et des modalités d’interactions parmi les communautés de travail homme-éléphant en Asie.

Il poursuit actuellement ses recherches au Laos où il mène une enquête sur les représentations sociales des maladies liées aux éléphants ainsi que sur le processus de patrimonialisation de l’espèce. Au cours de sa présentation, Nicolas Lainé présentera des vidéos et chants de dressage des éléphants.

 

 

FacebookTwitterWhatsAppGoogle+Line