Conférence par Grégoire Schlemmer, chercheur en anthropologie sociale, IRD.

On entend souvent dire qu’au Laos la majorité lao de la population est bouddhiste et les minorités animistes. Mais quelle réalité recouvrent ces mots ? Que qualifie-t-on d’animisme ? Est-ce une religion ?
Comment peut-on caractériser le bouddhisme populaire ? Quelles sont les similitudes et les différences entre ces deux pratiques ? Ce sont à ces questions que nous tenterons de répondre en nous fondant sur l’observation, durant plusieurs années, des pratiques religieuses concrètes des populations — Lao et non Lao, bouddhistes et non bouddhistes, de la province de Phongsaly.

FacebookTwitterWhatsAppGoogle+Line